Bruno Coppens a beaucoup divagué pendant le confinement. Le feu des projecteurs lui a tellement manqué, ainsi que votre présence, vos regards, vos rires. Tout empêtré qu’il était à tourner en rond dans son salon ! Il nous revient, en lever de rideau, et c’est une joie de retrouver son univers tendre et décalé, pour nous raconter le monde d’après ou plutôt... de l’à-peu-près.

Et comme Bruno le dit lui-même :

« Je mène une vie scène ! », c’est d’abord le désir pressant de vous retrouver, cher public du Public !
Et aussi une folle envie de vous raconter :
Comment j’ai tenté de fuir le monde en engageant... une doublure ! Comment j’ai voulu me réinventer en devenant... mime !
Comment j’ai trouvé le chemin de la résilience... pour vous y emme- ner !

Une bonne louche de vacheries, une cuillère de poésie, un brin de mélancolie, sans oublier un hommage à Raymond Devos dont nous fêtons les 100 ans de la naissance...


Bruno Coppens mène une vie scène ! Alors, prenez place !