Vous vous souvenez de l’urinoir retourné, signé Marcel Duchamp ?
Oeuvre on ne peut plus polémique. Provocatrice, stimulante, scandaleuse, elle n’a laissé personne indifférent. Objet de consommation de masse, cet urinoir hante l’art contemporain jusqu’à nos jours. Entre adoration et détestation.
L’urinoir, est-ce une oeuvre d’art ?
Ou bien le concept lui-même fait-il l’oeuvre d’art ?
Et qui décide ?
Dans Art, Reza pose toutes les questions. Cette fois, à partir d’une toile blanche, elle provoque le débat entre trois protagonistes qui vont se déchirer sur les réponses.
Parce que, mine de rien, il y en a que ça agace, ces questions-là.
Qu’est-ce qu’une oeuvre d’art ? À quoi sert l’art ? Fumisterie or not fumisterie ? Et Picasso… Et le fils de la voisine…
Et comme c’est bien connu, on ne change pas une troupe qui a fait des étincelles, ce sera un régal de retrouver Bernard, Pierre et Alain dans la partition de Reza qui n’a pas pris une ride. Il faut dire que ces messieurs n’ont que très peu vieilli et plutôt encore bonifié au fil des ans. Et que leur enthousiasme n’a pas pris une ride non plus.

On vous promet bien du plaisir au spectacle de ces « sexas » qui se déchirent devant un tableau blanc. Et par la même occasion, on vous promet des sujets de conversation pour 10.000 ans de vernissages et de diners en ville.