“Il s’agit d’inscrire ma voix de femme dans ce qui se présente toujours comme un lieu d’émancipation, la littérature.”
 
Celle qui parle aujourd’hui a 82 ans, toutes ses dents et un prix Nobel en poche ! Annie Ernaux, toujours ardente et engagée sur les fronts du féminisme, intrinsèquement politique, nous raconte, dans sa langue précise et singulière, comment les femmes se sont retrouvées enfermées dans des carcans sociétaux et familiaux.

Deux comédiennes s’emparent des écrits de l’autrice, de ses tribunes, de ses notes de travail et nous entrainent dans les années 60. Elles prêtent leurs voix aux femmes qu’Annie a rencontrées au fil du temps. Celles qui ont été dépossédées d’elles-mêmes et de leurs aspirations, celles qui ont accepté leur rôle de femmes au foyer, celles qui sont rentrées dans le moule, celles auxquelles elle n’a à aucun prix voulu ressembler.
 
Avec les mots d’Ernaux, Magali et Pascale interrogent les propos et l’écriture de la grande écrivaine, et tissent des liens solides entre Annie et nous.

EN SAVOIR PLUS sur le Focus Les BienVeilleuses, cliquez ici

Nous vous proposons des rencontres avec différentes invitées certains soirs avant ou après la représentation pour un « bord de scène ». Cela sera l’occasion d’échanger avec le public sur les thématiques abordées dans la pièce ou par le focus « Les BienVeilleuses ». Retrouvez l’ensemble des Bords de sène sur la page dédiée.

  • Mardi 20.02 (22h00) : « Des inégalités sociales au sexisme : le continuum des violences » par Justine Bolssens et Lucie Barridez (Centre d’Action Laïque)
  • Vendredi 23.02 (22h00) : « Exploration des défis et évolutions dans la lutte contre les violences envers les femmes : une plongée dans l’histoire, la sociologie et la réalité contemporaine » par Sylvie Lausberg (Centre d’Action Laïque)
  • Mardi 27.02 (22h00) : « Questionnements et réflexions autour des violences, et les solutions à y apporter pour enrayer le processus » par Maryse Hendrix (Amnesty International)
  • Mercredi 28.02 (20h30) : « Tu parles inclusif toi ? » par Laurence Rosier (Professeure ordinaire à l’ULB où elle enseigne la linguistique, l’analyse du discours, la stylistique et la didactique. Un grand pan de ses recherches portent sur les violences verbales faites aux femmes et les discours de haine selon les discriminations racistes, sexistes, classistes, agistes, en particulier sur la toile...)
  • Jeudi 29.02 (22h00) : Margot Foubert « Les rôles genrés, vecteurs d’inégalité » (Chargée de mission pour Sofélia). 
  • Vendredi 01.03 (19h00) : « Les mariages forcés : une réalité méconnue » par Maria Miguel-Sierra (La Voix des Femmes).
  • Vendredi 01.03 (22h00) : « Violences conjugales en contexte de migration » par Maria Miguel-Sierra (La Voix des Femmes).