Bon alors, c’est l’histoire d’un canard qui… Mais non, pas du tout, c’est pas du tout l’histoire d’un canard ! C’est l’histoire tragique de la femme trompée par son mari cocu qui voudrait bien récupérer sa femme délaissée sur le point de le quitter pour partir en Italie avec son amant...
L’air de rien, c’est tragique cette histoire de canard.
Y a pas de canard je te dis… C’est du Guitry à l’anglaise. C’est léger, c’est doucement dingue. Ça casse pas trois pattes à un canard, mais c’est désopilant.
Ah ! tu vois qu’il y a un canard !
Meuh non y en a pas… Y a pas de canard je te dis !

Mesdames, Messieurs, voici une épastrouillante comédie gaie. Voici une comédie de boulevard qui à sa manière nous replonge dans les années ’70. Le temps des chefs de famille et des femmes au foyer. Le temps où chaque personne avait sa place et la place était dévolue à chacun·e. Ce temps « béni » du monde d’avant #Metoo, un vrai boulevard quoi. N’hésitez pas, prenez place, laissez faire… c’est vintage ! Ça va vous changer des tragédies épidémiques. Coin, coin.

PS : Mais, arrête, y a pas de canard !

Représentations avec Charlie Dupont : 01 > 05.11, 15 > 20.11, 28.11 > 02.12, le 31.12 (à 21h00)
Représentations avec Fédéric Nyssen : 08 > 12.11, 22 > 26.11, 03 > 09.12, 30 > 31.12 (à 14h30)
Accédez à la Billetterie en ligne