Edmond Rostand n’a pas encore 30 ans, plus un sou, deux enfants, des angoisses et pas d’inspiration. Au bout du bout du rouleau, en désespoir de cause, il propose à l’immense acteur Constant Coque- lin une comédie héroïque. En vers ! Le seul souci est qu’elle n’est pas encore écrite. Et qu’il s’est engagé à la livrer pour les fêtes.
Il ne lui reste que quelques mois et il a promis à Coquelin un chef- d’œuvre. Rien de moins ! Alors, il se met au travail avec acharne- ment. Jour et nuit, s’inspirant des jalousies des uns, des peines de cœur des autres, des querelles de tous, il écrit une pièce à laquelle personne ne croit, et qui doit devenir un monument. Il a donné sa parole. Pour l’instant, il n’en a que le titre Cyrano de Bergerac !

Après le succès de la première programmation, nous reprenons Edmond, d’Alexis Michalik. Dans une distribution 100% belge, joyeuse et fantasque, Edmond nous fait vivre l’aventure d’un auteur aux prises avec les affres de la création.

Voici un spectacle idéal pour faire découvrir et aimer le théâtre. Par un procédé de narration ludique et inventif, vous découvrirez sous vos yeux ébahis, l’effervescence des coulisses et l’envers du décor, ainsi que les profonds désespoirs et les grands enthousiasmes d’un génie au travail : l’admirable Edmond Rostand.

Edmond c’est tout ce qu’on aime chez Cyrano, la vitalité, la fièvre, la drôlerie, le charme et... le panache. À la fin de l’envoi, il touche ! À voir ou revoir absolument. Vous allez adorer.