Archives

Retour

L’INITIATRICE ( SQUAT )

Photos

Photo: Christophe Louergli

Vidéos

Hommage aux femmes d'ici et d'ailleurs

L’INITIATRICE ( SQUAT )

de Pietro Pizzuti
Mise en scène Guy Theunissen / Avec Babetida Sadjo et Florence Crick

DU 09/09/09 AU 31/10/09



« Comprendre devrait se faire avant la loi. Comprendre suppose qu'on informe, qu'on débatte... pour admettre d'autres modes de pensées, d'autres comportements, les accepter... ensemble... »

Dans un appartement vide dont elle a les clés, une femme blanche découvre une jeune femme noire, qui semble squatter.

Adama est la fille de Nura, jadis femme de ménage. Nura a été condamnée en Belgique pour avoir pratiqué l'excision.

Porteuse du projet, Babetida Sadjo a confié à Pietro Pizzuti le soin d'écrire le texte. Pièce sensible et délicate pour un sujet sensible et délicat, qui évoque la tradition, la loi, les rites, les cultures, les peurs... Au cœur de la pièce, c'est l'excision. Mais c'est aussi le corps des femmes, la sensualité, le mystère, la jouissance, l'érotisme, le plaisir...

« Est-ce qu'un homme peut comprendre ça ? Est-ce qu'un homme peut écrire ça avec pertinence ? Aujourd'hui en lisant les mots de Pietro, je me dis que oui.

Il me reste à mettre en corps les mots que l'auteur a tracés.

Il me reste à mettre en mots deux corps de femmes, une belge et une africaine. Mystère et sensualité. »

UNE CREATION ET COPRODUCTION DU THEATRE LE PUBLIC ET DE LA MAISON EPHEMERE, COMPAGNIE THEATRALE

 

 

Assistante à la mise en scène: Cachou Kirsch
ODEChair : Jolyon Yates
Costumes: Raphaëlle Debattice
Vidéo: Benoït Gillet
Lumière: Laurent Kaye 
musique : Julien Truddaïu
Photo affiche: © CASSANDRE STURBOIS

 

http://www.pietropizzuti.be/


Tarif


Aucune place n'est en vente sur Internet pour ce spectacle. Des places sont peut-être encore disponibles dans d'autres filières de vente (Téléphone, ...)

Laisser un commentaire




Pas encore inscrit ? Inscrivez-vous

* champs obligatoire


Il n'y a pas encore de commentaires pour cette pièce.

Fédération Wallonie-Bruxelle Culture.beNostalgieLa LibreLa LibreLe Vif